jeudi 17 mars 2011

C'est kwak'on teste ? La brasserie La Renaissance !

De retour après un an et demie d'inutilité, on va essayer de remonter le blog, pour peut être en faire un blog de critique, surtout culinaire, mais pourquoi pas non plus cinématographique.

Donc rien que pour vous, Schivardixzor et moi même avons testé la brasserie Lilloise "La Renaissance".
J'y étais déjà allé une fois l'année dernière, et ça m'avait assez plus, c'est pourquoi on a retenté l'expérience.

Donc on entre dans l'établissement, ZBROUF on sent déjà l'ambiance familiale qu'on peut rechercher dans ce genre de lieux.
"Bonjour, on est quatre, il est possible de manger rapidement svp ?"
"Ouiii tout de suite installez-vous !"

5 minutes après on nous apporte la carte ....

J'avais pas envie de claquer des masses de thune (tiens, pour une fois ...) du coup j'ai regardé la colonne des prix pour choisir. Aucune idée de si là aussi c'était cher ou c'est juste comme ça partout maintenant, mais ça descendait pas en dessous de 8€.
Ne voulant pas me gaver de frites, et préférant un met raffiné, j'ai choisi une "Salade Norvégienne" : saumon, crevettes, chèvres chauds. Miam ! Enfin on verra ...
Schivardosaure, quant à lui, préféra jouer la finesse en prenant un bon Welch avec sa plâtrée de frites.

"Tout de suite je vous apporte ça !"

35 minutes plus tard, ça arrive. Bon pour l'excuser y'avait une table de quinze personnes au moins avant nous.

Comme à mon habitude, je pique une frite dans l'assiette du premier servis ; pouah, indigne du Nord : sèche, fine, et peu avenante. Heureusement que la sauce maroilles qui est arrivée juste après a pu remonter le niveau, sans quoi je me barrais en clamant haut et fort "Qu'est-ce que c'est que cette merde ?!". Enfin, presque.

Ma salade arrive, très bien montée, j'en salive d'avance.

Ci-dessous, la photo :


Vous admettrez tout de même que ça donne envie ! Hein ?? Hein ???

Bah en fait non.
Tomates qualité supermarché d'hiver (en même temps ...), oeufs trop cuits, salade verte sans grand intérêt ...
Heureusement, le chèvre, le saumon, et les crevettes remontaient le tout. Mais c'est ptet parce que je suis pas assez difficile.
A part ça, la sauce était un peu trop moutardée.

Ce qui semble être également le cas du Welch de notre ami Schivardlol, bien qu'il eut l'air sympathique, même si apparemment trop liquide.

Faudra tout de même qu'on m'explique pourquoi j'en garde un bon souvenir et pourquoi j'ai pris plaisir à payer ... disons que le personnel doit y être pour beaucoup.

Au final, je mettrais une note globale de 13/20.
Pourtant, les prix restant quand même raisonnable, il n'est pas exclu que j'y retourne, je garde un bon souvenir de la carbonnade que j'y avais mangé la première fois.

Voilà c'était Power Cot', pour BANG, le blog qui crie "TIIIIIIIC !"

jeudi 22 octobre 2009

Trasher ? Oui, mais avec style !

Trash, ou trasher oui c'est bien, c'est dans l'ère du temps. Le foutage de gueule à la "MER IL ET FOU"

Attention : le bon trasheur est un trasheur qui sait écrire des belles phrases, et surtout sans fautes d'orthographes. Vous comprendrez plus tard, pour ceux n'ayant pas saisi la raison

Le trash, c'est la répartie offensive. Jadis, on appelait cela tout simplement la répartie, un terme donc plus général. Puis Brice de Nice l'a repris pour l'appeler le cassage. Maintenant que la mode "jté KC lolol" est passée, on utilise un terme anglophone pour exprimer le fait de finalement couper la répartie adverse.

Pour les pr0s du cassage que Pew-Pew Cot et moi-même sommes (on s'entraîne régulièrement l'un sur l'autre ^^ ), j'ai décidé de vous faire parvenir une infime partie de ce que nous avons acquéri après ces magnifiques parties de trash.

Mais où les avons-où dégotées ? On peut souvent les trouver sur les forums, dont le plus connu et un des précurseurs de cette génération qui est le 15-18 de jeuxvideo.com. Bien sûr, l'âge mental n'étant pas de 15-18ans mais plutôt de leur espérance de vie en faisant un puzzle sur l'autoroute, le trash n'était pas très construit. Cependant, les prémisses d'une mode ne sont jamais que des embryons : les idées dans leur plus simple appareil. Le concept étant pourtant drôle à force (comique lourd de répétition) comme le "Joyeux :noel:" (:noel: étant un code de smiley du site jeuxvideo.com, adulé par certains visiteurs de jeuxvideo.com) à chaque nouveau topic (topic = sujet), ou des sujets affligeant de stupidité telle que "Regardez mon caca" dans lequel on voit un mec avec une sorte de merde sur sa bavette qu'il montre fièrement avec une tête de drogué. Petit HS pour le coup, je me recentre (CMBDTC).

Attention : le trash n'est pas toujours méchant. Parfois, le trash est juste une manière d'emmerder l'autre, de la même manière que reprendre systématiquement son orthographe ou sa prononciation de certains mots. Mais parfois, c'est réellement une engueulade...

On peut cependant discerner plusieurs types de trash.
Vous me direz "Mais, cher et illustre auteur, pour quelles raisons avez vous précédemment évoqué le fait qu'un Trash soit offensif ? Vous êtes mon dieu, et je comprends pourquoi. Votre esprit est si vif et votre âme si élevée que j'ai du mal à vous suivre ; les génies sont incompris".
A ceci, je répondrai qu'en fait le Trash offensif est le trash général : il existe toutes sortes de trash dont le principal est l'offensif.

Parmi tous les types de trash, j'ai décidé de vous parler du trash :
-offensif (ouais parce que si tu trash pas quelqu'un au départ, ça sert à rien)
-défensif (attends on va pas s'laisser faire quand même ! C'est qu'un fcking noob toute manière j'le pwn quand j'veux)
-sous-trash
-surtrash
-backtrash
-prétrash
-posttrash (ou aftertrash, moins chiant à prononcer)

Comme j'ai pas envie d'être gentil, et d'ailleurs j'en ai rien à foutre on s'est reservé le droit de pas être gentils, j'vais pas les faire dans l'ordre que j'ai dit et j'en ai rien à foutre parce que cémoikidécide.

-le sous-trash est un trash de fond, lorsque l'on est pas la cible du trash. On vient foutre la merde en soutenant par exemple l'un puis l'autre, et de cette manière les gens ne vous attaquent pas car vous les défendez aussi =)

-le surtrash est un trash totally brainless, je veux dire complètement stupide et basique, mais cependant très difficilement parable. C'est comme un gardien de but nul mais qui est tellement gros qu'il fait tout le but. Ou alors, c'est le gros plot qui s'est acheté un pur compte sur WoW et qui vous pwn avec... Je sens que ça vous parle plus ça ;)
Par la lourdeur et la répétition d'un trash général et imparable, du genre "on s'en fout, sérieux", "mais osef de ta life ta gueule" il est très dur de contourner cela. C'est un peu comme un BBsin qui te campe pendant toute la partie, c'est über chiant et tu peux pas le buter. Dans un article ultérieur, je vous expliquerai (si j'ai pas trop la flemme) comment contourner ces trasheurs basiques mais pourtant chiant à écarter.

Un autre surtrash un peu plus intelligent est de reprendre systématiquement les gens qui font des fautes d'orthographe. Attention, si il n'en fait qu'une isolé c'est mesquin, mais si il en fait des énormes vous pouvez construire tout votre trash à partir de cette faille. Du genre "purée je parle à un gamin de 9 ans, désolé mon petit. Tiens, 5 euros pour t'acheter une glace"



-le pré-trash n'est pas, comme certains le pensent, le début du trash mais plutôt la période où les futurs adversaires se jaugent. Ces adversaires, s'ils ne sont pas adeptes du surtrash, s'envoient des petites remarques cinglantes entre deux phrases, histoire de prendre la température de l'adversaire autrement qu'en lui enfonçant un thermomètre dans le fion. Pour les surtrasheurs, cette période est extrêmement courte, voire inexistante et ça passe très vite au "vasy batar srx jcomende des corbillars a t parent et jte fais livré plin de pizza". Dans certaines contrées barbares telles que la Mayenne ou la Bretagne, il paraît même que le vainqueur sodomiserait le vaincu. Toutefois, ceci reste à vérifier (de loin).

-le backtrash : une nuance le sépare du trash défensif : on est aussi agressif que l'attaquant. Une sorte de backfire qui revient direct te prendre aux couilles : c'est très dur à faire mais en attaquant, la défense est affaiblie. C'est comme une contre attaque bien menée : bim en plein DTC.

-et après l'after shave, l'after trash. L'aftertrash n'apporte plus aucun élément nouveau, mais achève le péon que vous avez fait fulminer quelques instants auparavant. Cela ressemble à du surtrash, mais bien exécuté c'est imparable et intelligent. Exemple, après un trash où vous sortez vainqueur : "allez j'te laisse. Tu vis dans les cartons ou t'as une adresse ? Que j't'achète des Kleenex, sinon tes larmes risquent de salir mes chaussures"

-le trash défensif, c'est faible et généralement trop utilisé. On réutilise le thème de l'attaquant pour le blesser, mais la plupart du temps ça fail grave car l'attaquant n'a plus qu'à faire la sourde oreille. Le meilleur moyen d'arriver à le battre est qu'il vous pose une question, et dès ce moment là il est obligé de vous écouter et vous pouvez caler votre réplique cinglante.

Pour finir (car on commence à s'ennuyer là quand même), trasher c'est comme les exposés qu'on passait au collège du temps jadis =D : si t'as pas le truc, même en t'entraînant une heure par jour, tu l'aura pas. C'est un don, c'est "a way of thinking" même j'ai envie de say, donc si tu comprends le but de ce billet tu es soit dans le cas ou tu es un as du trash et ce billet t'a juste expliqué comment trash encore mieux, soit tu n'es pas un "doué" du trash et ce billet pourra te servir à éviter de te fourrer dans des situations périlleuses de conflit.

Un billet pas fini que j'vais encore modifié, de Schivardix pour [BANG] : le blog qui n'a pas de problèmes de pellicules, tout comme Richard Gasquet =D

mardi 20 octobre 2009

Une péhèssepé ? Mer il et fou !

Salut à tous, aujourd'hui un sujet d'actualité actuelle !

Pour commencer, petit rappel de ce qu'est un mème :

Un mème sur Internet est une iconographie persistante au sein d'une communauté virtuelle. Elle prend la forme d'expressions, d'illustrations, de photographies ou bien encore de personnes plus ou moins célèbres. (Source : Wikipedia)

Il y en a tellement, je ne prendrai donc pour exemple que certains des plus connus :
- OMG
- Pedobear
- Rickroll
- Etc.

Bref en général ça nous fait bien marrer, surtout que c'est international.
Ca me chagrinais d'ailleurs de ne connaître aucun mème français digne de ce nom.

C'est alors que récemment, un jeune néophyte de GameKult, dont la renommée n'est plus à faire (celle du site hein, pas celle du jeune néophyte du site dont la renommée n'est plus à faire), a posté un message sur les forums de ce site dont la renommée n'est plus à faire, bon même si maintenant la renommée du néophyte non plus n'est plus à faire, PS : il s'appelle "Noyart", alias Gabriel, 13 ans, Bordeaux, qui disait très précisément : "Bjr, olol esske la psp C bi1 ? G tro 2 tunn alor V ptet lacheter Xd".
Nan en fait il disait :

"Bonjour à tous, je sais pas en faite, si je dois m'acheter la PSP, j'hésite trop x) Certains vont me dire : MER IL ET FOU. Je leurs répondrait que non x) Pouvez vous me dire les + et les -, et j'aimerais savoir si sa vaut VRAIMENT le coup.

Merci (="

Déjà : le smiley à l'envers = GRO KIKHOU !!!!! Moi jsuis pour laisser les gens à l'endroit.
Bon enfin on est pas là pour parler de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Smiley.

Donc forcément, avec une orthographe pareille de ce qui semble avoir dû avoir été (je sais c'est pas facile à comprendre) la phrase suivante : "Mais virgule, il est fou point d'exclamation !", ça en a choqué plus d'un !
Les réponses n'ont donc pas tardé sur le topic puisque moins de 5 minutes après, un gamekulturiste répondait "MER IL ET FOU". Et là c'est parti grave en live, dessins, retouches photos ont commencé à pulluler sur le sujet, jusqu'à ce que notre pauvre petit Noyart réponde, plus philosophiquement que la première fois :

"ENKULER DE RIRE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

xD"

Et là, c'est le tram ! Drame, pardon.
En effet, les photos combinant "MER IL ET FOU" et "ENKULER DE RIRE" commencent à se multiplier.
Régulièrement au fil de pages, on retrouve des commentaires de Noyart qui rit lui même de sa bourde, et là c'est le seconde drame, nouvelle réplique du monsieur en question :

"Topic Enorme, si j'été pas là, vous seriez vous :s"

Et boum, encore un morceau à accrocher au reste, le "Vous seriez vous" maintenant légendaire ...

Voici donc le mème français du moment, de qualité, il faut l'avouer.

Ci-dessous, quelques exemples de ce que tout ça a donné (cliquez sur les images pour les voir en entier) :





Ainsi que quelques liens :
Le post en question
www.meriletfou.com
www.enkulerderire.com



Voilà, c'était Pwn-cot pour [BANG], le blog qui reste immobile à gauche dans les escalators !

vendredi 16 octobre 2009

Hey ma bagnole, dis !

Plop à tous, c'est Pro-cot le survivor qui a risqué sa vie pour écrire cet article, ou plutôt qui écrit cet article parce qu'un (et même deux) connard(s) ont risqué sa vie ...
Donc du coup, je vais pousser un gros coup de gueule contre les jeunes, les vieux, les moyens, qui conduisent comme des ploucs, et je cible pas que la faune mayennaise hein, précisons-le !
Hier soir je rentrais tranquillement de stage sur ma mob' en passant par une grande route droite et assez vallonnée. Ma sortie se trouvant sur la gauche en haut d'une grande colline, le ralentis une fois presque arrivé au sommet, et me prépare à tourner, en faisant bien gaffe de m'arrêter parce qu'on voit pas les bagnoles qui viennent d'en face. Personne en face, nickel je commence à tourner, et là un connard en 206 me double à 90 ou 100 km/h. Je gueule "Hey connard, t'es complètement cinglé ou quoi !!!" (version soft), et me retourne pour voir si quelqu'un avait vu la scène, qui aurait pu être plutôt déroutante, voire explosive (haha, je venais de refaire le plein du réservoir). Il faut savoir qu'en me retournant je m'étais re-préparé à tourner, donc j'avais encore plus avancé vers la gauche... Effectivement quelqu'un avait vu la scène, et ce boulzor a dû se dire "Tiens c'est marrant, je vais essayer aussi" et m'est passé encore plus près avec ça 607. Donc là j'ai sorti la version hard-mode-tg-n00b : "Putaiiiiiin mais quel enculééééééééééé !!!"...

Bref c'est là que je m'insurge : quand on voit un mec en mob qui ralentit en sommet de côte alors qu'il y a un chemin à gauche, sachant qu'il n'a pas de clignotant (d'ailleurs heureusement que j'ai pas mis mon bras pour dire que je tournais sinon il partait avec la 206, j'aurais été jaloux ...), quel est le meilleur réflexe ? Bien sur, ces putains de kekzos se disent "Ben on le double lol, sinon on doit ralentir Xd". Mouais. N'empêche que si y'avait eu une bagnole à arriver à la même vitesse en face, vu le sommet de côte assez abrupte, ben c'était la méga-collision, et j'étais pas épargné ...

Alors messieurs les as du volant, pédales, ou néon en bas-de-caisse, 5 ptites règles élémentaires à respecter :
1 - On double pas en sommet de côte
2 - En campagne, on laisse un mètre et demi lorsqu'on double un deux-roues
3 - On roule pas à 110 quand c'est limité à 90
4 - On double pas juste après qu'un autre l'ait fait parce qu'on sait pas qui il y a en face
5 - ET SURTOUT, ON TRANSGRESSE PAS LES QUATRE PREMIERES EN MEME TEMPS !!! BANDE DE CONS !

Donc, on reprend : la route c'est pas comme la mère de Schivardix, c'est pas un jouet !
Y'a des règles à respecter, et surtout des gens ...
Donc marre des accidents de merde tous les jours : que ce soit une vieille gâteuse qui renverse des gamins, un alcolo qui éclate une famille entière, putain mais chier, bande de pourritures de la société, bande de fascistes coréens du nord, bande de nolifes de Ragnarok Online (ou de Guitar Hero), bande de punks fans de Tokio Hotel, bande adhésive, MEEEEEEERDE QUOIIIIIIIIII !!!!
Marre de toutes vos conneries à répétition, faites attention aux autres, faute de faire attention à votre propre cul, bordel, chier !

Sinon tant qu'à y être, quelques petits trash sur des conneries générales vues sur la route :
- Les antibrouillards, c'est pas pour empêcher le brouillard de s'installer, donc pas la peine de les mettre avant qu'il y en ait ...
- Les clignotants, c'est pour quand on tourne ; dans un rond point, on tourne, ou alors on est en 4x4 ..
- Au stop, on stoppe...
- Etc !

Je m'excuse mais merde ! Je m'excuse ...

jeudi 15 octobre 2009

NRJ, destructeur de goûts musicaux.

Aujourd'hui mon petit article portera sur une chaîne que tout le monde connait : NRJ.

N'étant pas du tout du goût absolument et incontestablement kikoo de cette radio, je ne l'écoutais absolument jamais. Jusqu'au jour où j'ai eu 2 mois de stage sur UN bureau avec un interphone dispensant NRJ pour toute l'entreprise. Pas de répit, ni pour nous ni pour l'interphone : ce dernier marche 24h/24, 7j/7, le week end et les jours fériés. En ce moment où vous lisez, un animateur dézingué d'NRJ est en train de brailler ses conneries à tous les puceaux kikoolol qui ne cherchent qu'à se faire des idoles à travers de chaînes surconnues telles que celles-ci. Je pourrais passer plusieurs années à démontrer pourquoi NRJ et les chaînes telles qu'NRJ 12, TF1 et Virgin 17 nous détruisent le cerveau, mais je ne m'attarderai que sur les points que je me remémore à l'instant présent.

A raison de 38h de boulot par semaine, rendez-vous compte de la somme d'heures de NRJ que j'ai eu à subir ... Je vous épargne le calcul, ça fait, en réduisant la semaine que j'ai sifflé et mes heures de pipiroom programmées (ouais, 1 L d'eau bue par jour au distributeur de l'entreprise c'est pas pour rien =P ) ça fait 1330 h. En 1330 h, j'ai presque le temps de finir de faire l'amour à une femme !

Comme dirait Palpatine, "connaître le côté obscur pour mieux apprécier le côté lumineux" ou un truc du genre, est la phrase que je me répétais pour ne pas craquer aux "wouhouuuu hyyyyhouuu" d'Akon ou les "HYEAAAAAAH" de Kelly Rolland (l'âne qu'on égorge à côté de Guetta dans When Love Takes Over). De la même manière, "le côté obscur n'est pas le plus fort ! Plus rapide, plus facile, plus séduisant..." peut aussi nous servir de réflexion pour ces pauvres kékés assoiffés de femmes les moins habillées possible. Certes, on ne voit pas les habits de ces pauvres donzelles à la radio, alors NRJ a eu la véry goude idée de faire SA chaîne sur la TNT ! Il était sur qu'elle marcherait. C'est un paradis pour les kikoo... Téléréalité, émission de ouf à la pimp-mon-canapé-gros, émissions de """""rencontres""""", que j'ai eu l'occasion de regarder (mon frère monopolisait la télé avec...) des épreuves de fou du genre le lêchage de chantilly sur le corps du puceau qu'une des participantes a choisi, ou même de l'incroyablement mature "action ou vérité". Pour vous dire, je pense qu'ils ont du tourner 4 ou 5 émissions car c'est tout le temps les mêmes qui repassent. Maintenant c'est fini, mais no panic ! On peut toujours se bourrer aux émissions de rencontres sur NRJ : en voici une nouvelle avec des candidats ultra castés, des répliques presque pas scénarisées, que dire sinon que ça me fait penser à TF1 avec encore moins de brain (et de foot) ?

Petit point positif, NRJ est "pro". NRJ vend du kikoo, mais NRJ le fait bien. Avez-vous déjà regardé Direct 8 ? Rien que le nom des émissions ? Direct Auto, Direct sport, Direct porno... Nan le dernier est pas encore en diffusion, bande de p'tit(e)s coquin(e)s ;) ! Avez-vous déjà vu les blancs dans les émissions dûs à des erreurs de direct (quelle connerie, de vouloir faire ça en direct aussi...) ? Et enfin, avez-vous les émissions du prime time ? France espoir - Malte espoir, des émissions des années 70, bon la dernière pourquoi pas, mais pourquoi 20h15 ?

Sentez-vous vraiment les jeunes poussés à aller sur arte ? Sur Direct 8, LCP ? Je ne commenterai même pas la dernière tellement j'arrive pas à écouter, à part l'hémicycle quand j'suis patient. Les jeunes m'ont l'air de plus en plus fainéants, je suis jeune je peux en témoigner. Plutôt que venir à la culture, l'anti-culture facile d'accès telle que "uéé rgardé zak efron il é tro tro bo mdr" ou les émissions sur les peoples qui vivent à leur place vient à eux.

La télé est en perte de vitesse chez les jeunes, et je ne m'étendrai pas là-dessus car là n'est pas la voie que je souhaite faire prendre à mon billet.

NRJ, c'est une radio en fait impressionnante. Je vais oublier la moitié des stars qu'ils ont accueilli au 6-9, le morning le plus stupide et le plus suivi de France, avec Micose Aliagas irréprochable, Moustach-fa avec son rire tellement énervant et Flop, qui porte bien le nom que je lui ai octroyé =).

Entre autres, Prince, Lily Allen, Shakira, Lady Gaga-j'suis-useless, Gérard Jugnot (changement de registre xD), Nicolas Hulot (LOL), Corneille, Zep... Avec Mariah Carey, Ton-Hippie et Evaaaa au téléphone. Bien sûr, tous ceux-là n'étaient présent que pour faire leur pub mais pour moi c'est plussoyer les pratiques et les idéaux que j'ai énoncé ci-dessus. Nan je déconne, mais c'est mesquin car ça m'étonnerait que Nicolas Hulot se rase tous les matins en écoutant Sexy Bitch et l'assassymphonie =D

Maintenant qu'on est envahis par la danse roumaine, je peux le dire : NRJ m'assomme. L'autre jour, ils passent un extrait de Stairway to Heaven puis un autre d'Hotel California. Réaction de l'animateur : j'préfère quand même largement le collectif métissé ! ("Laisse-toi aller bébé...." -___-)

Mon opinion là-dessus, c'est que NRJ doit vraiment payer beaucoup pour faire dire des immondices aussi énormes que celles-ci (et pour se payer toutes les stars qui passent aussi).

Enfin, NRJ c'est SURTOUT la chaîne "In". Qui dit ça, dit people 24h/24. C'est pourquoi je suis au courant que le mec qui a ravalé la façade à Rihanna (Chris Brown je crois) a fait des travaux d'intérêts généraux, et autres conneries dont on m'a pollué ma mémoire. Comme disait *à vérifier* Roosevelt, "Great minds discuss ideas, average minds discuss events, small minds discuss people." Quand j'ai lu ça, j'me suis dit que c'était la plus belle constatation jamais faite. Pour une fois que c'est pas un français que je préfère (avant c'était "à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire" qui s'applique aux cheaters DE MERDE GO PVE NOOB) ^^.

Ici, NRJ est en plein dedans et franchement c'est normal.

Mais vous vous direz, "pour quelles raisons n'a-t-il point abordé le thème de la destruction des goûts musicaux ?" ou plus rohff-ment, "srx c kwa lrapor ac le titre de tn article ?" (oui car Rohff sait lire, même si il a la "grande classe" et qu'on lui a "volé son oseiiiiille") et vous auriez bien raison.

En effet, depuis le départ ma circularité d'expression est librement exprimée, et c'est peut-être dur à suivre. Mais comme dirait Jean-Marie The Stylo, "[BANG] : aime-le ou quitte-le !" =D

Nan, je commence, tout ça n'était qu'une intro =D

J'pense que vous avez compris qu'à cause de parents peu attentionnés, des pauvres bambins se tournent chaque jour vers NRJ car c'est le patron de la musique Kéké en France. Ces pauvres bambins n'auront pas les bases nécessaires de la culture musicale, que vous lecteur attentionné avez eu : du AC/DC, du Gun's n Roses, Beatles, Rolling stones, etc. qu'on développe certains vers des musiques plus raffinées mais toujours plus difficiles à apprécier. Pour certains, on choisit la musicalité avant tout, certains l'instrument, certains la voix. Pour la plupart, ils perdront leur fil directeur musical et se retrouveront à regarder Star Academy, Popstar ou même X-factor. En bref, si vous perdez votre fil musical trop longtemps, le style Kikoo vous attendra à la sortie. Il est cependant tout à fait possible de réussir sa vie musicale avec des illustres inconnus, et c'est même mieux pour vous si vous ne voulez pas finir kikoo. Je préfère vous prévenir, si vous écoutez parfois pour votre plaisir, des musiques qui passent sur NRJ, alors vous êtes partiellement kikoo. Comme 99% des gens, moi compris =)

Une des meilleures manières de tuer ce gène est de le bourriner au Rammstein, mais je conçois que tout le monde ne puisse pas s'y essayer =D

Ayant une base musicale absolument respectable, je peux affirmer que mes goûts sont construits. Cependant, après 2 mois de NRJ, je peux vous dire qu'un petit Pitboule "You know i wantcha" me faisait du bien. Une grande durée uniquement composée de NRJ, c'est comme une grande durée avec un vrai croyant qui vous dispenserait ses paroles religieuses à longueur de journée, c'est comme Staline et les enfants à qui il faisait de la propagande. C'est comme répéter à votre enfant de 3 ans que tuer c'est bien : un jour il tuera et il en sera fier, mais il ne saura pas pourquoi. Il est évidemment plus difficile de détruire un esprit construit et fondé que d'inséminer sa parole dans un esprit totalement vierge d'un enfant, c'est également valable pour les goûts musicaux.

Mais pourquoi NRJ détruit-il les goûts musicaux ? Comparons avec la propagande. Toujours les mêmes musiques (si tu me crois pas hé, 'tare ta gueule à la récré) ou toujours les mêmes paroles (qui peuvent nous rappeler un certain "Ein Volk, ein Reich, ein Füüüüührerrr") qui sont assenées, avec (presque) aucune opposition. Forcément on craque, à force de l'entendre. Si vos bases sont d'ailleurs fondées sur de la "propagande" musicale, alors il vous faut faire l'opération inverse, mais mes connaissances et donc ma réflexion s'arrêtent ici.

La plus horrible constatation que j'ai faite est en enjoyant presque une musique de Sean Paul, et ne pas aimer un morceau d'Arch Enemy que j'adorais quelques mois auparavant. Il n'y aucun doute que ce qui est avancé ici est prouvé, et très difficile à combattre.

Mais finalement (oui c'est le vrai final ici), qui sont les plus à plaindre ? Les pauvres enfants qui vont avoir à tout jamais des goûts de merde car leurs parents n'y font pas gaffe, les animateurs de radio complètement destroy de leurs programmes dont la musicalité reste toujours à prouver et dont je ne débattrai pas ici ou nous, qui constatons désormais les dégâts ? Libre à vous d'y méditer.


C'était Schivardix ® pour [BANG], le blog qui arrive en fufu derrière ta mother !

Hey dude ? Tu veux jouer ... du ROCK ???

Bonjour à tous, on est le 15 octobre et je viens d'arriver au boulot ...
Après me les être caillées grave sur ma mobylette pendant 4 kilomètres, j'ai une envie sévère de trasher...
Ca tombe bien, aujourd'hui nous parlerons d'un sujet d'actualité, contre lequel je peste depuis la nuit des temps de sa création, c'est à dire aux alentours de 2006.
Vous voyez certainement tous de quelle infamie je veux parler, et même si vous y jouez ben c'est pas bien : il s'agit de Guitar Hero, et tous les équivalents, Frets on Fire, Rock Band, et j'en passe et des pourraves.
Le but, pour ceux qui l'ignoreraient, est d'appuyer sur une des 5 différentes touches à la place des frettes, tout en "grattant" sur le bouton "je fais du bruit" avec la main droite. Evidemment ça concerne ici que les droitiers, mais comme la gauche c'est bien, je peux pas trasher dessus.
Donc on regarde un écran avec des "cordes" qui défilent et des points dessus, et quand le point arrive vers nous (enfin, "vers eux", car moi je joue pas) pour finalement passer par une petite barre, ben paf, faut gratter tout ça, et si tu y arrives, c'est "perfect !", et ça roXX comme jamais.
Par contre si tu failes, un joli bruit de corde cassée t'accompagne dans ta défaite.
Bref, pourquoi pas, c'est un jeu, on joue à ce qu'on veut.

Le problème dans tout ça, ça n'est pas seulement le prix de l'affaire (50 à 70€ le jeu, sans la guitare, environ 40€ la guitare seule), ni le fait qu'il y en ait 18 à sortir par an, et forcément il vous les faut tous, le problème est surtout le fait que malgré que vos gosses passent leur temps à "faire du rock jsuis trop une star t'as vu", ben ... ils ne développent aucune compétence en matière de musique. Ils préfèrent donc PGMiser sur leur PS2, et dire "mais nan je veux pas apprendre le piano, je fais déjà de la gratte, tu peux pas test t'es trop oldschool, n00b". Mouais.

Le pire dans tout ça, ou disons la "preuve" que ce jeu bidon n'a aucun rapport avec de la guitare, c'est que les pros s'y sont essayé. Et je vous propose de regarder, du moins en partie, ceci :

http://www.youtube.com/watch?v=1juW3dDQ968

Pour ceux qui ne l'auraient pas reconnu, ce PGM s'appelle Scott Ian, guitariste du groupe Anthrax. Dans cette vidéo, il s'essaye à Guitar Hero, sur une chanson qu'il connaît pas mal étant donné qu'il l'a lui même écrite. Je vous laisse constater l'état de sa performance ...
Bref, ce "jeu" tellement trop bien séduit tellement la jeunesse, que même les fils de rockeurs bien célèbres, voulant "faire comme papa", s'y mettent également.
Dans notre interview spéciale de Nick Mason, batteur chez Pink Floyd, nous avons recueilli ces quelques paroles : "Ca m'agace de voir mes enfants jouer à ça. S'ils passaient autant de temps à jouer de la guitare qu'à appuyer sur des boutons, ils seraient sacrément bons aujourd'hui...".
Et il a sans doute raison.
Moi qui suis pas trop du genre (et même assez peu en fait) "arrête de passer ton temps devant ton écran, fais quelque chose d'utile à la place", là j'approuve. Si tu veux produire du son, mets toi à la musique, stop pgmiser le hard mode de Spring Nicht sur ta péhèssedeu.

Et, comme si ça suffisait pas, le jeu s'est répandu, et est passé de "jeu de console de salon où tu fais chier tes parents" à "jeu auquel tu peux même jouer sur ta DS et faire chier les 30 passagers du même wagon en produisant un bruit de claquettes continu avec tes boutons roses et jaune de merde", j'en ai vécu l'expérience il y a quelques temps.

A quand le "Classic Band", avec le piano, le violon, et la flûte, le tout pour une modeste somme de 600€ ? (Mais si, c'est moins cher t'as vu, alors c'est mieux que les vrais !!!)

mercredi 14 octobre 2009

C'est mon combat, ma bataille pokemon

Re-bonjour à tous, on est mercredi matin (sisi, à l'heure où j'ai écrit l'article) et ça va trasher sur [BANG], c'est Pioucot qui vous le dit !
Cela tombe d'ailleurs très bien puisque aujourd'hui nous parlerons du dernier best-seller au pays du Soleil Levant : Waga Toso. Pour ceux, s'il en reste encore, qui ne parlent pas couramment le Japonais, cela signifie "Mein Kampf", dans une autre langue de l'est.
Publié par East Press, ce manga est une adaptation fidèle du super-best-seller des années 1925 à 1945 en Deutschlandie, mais en version bande dessinée.
On aurait pu croire à une réponse massivement indignée de partout dans le monde, mais bizarrement cela n'a pas suscité de polémique si importante, malgré le fait que l'ouvrage ait été publié sans les accords du Bayernland qui détient les droits.
Waga Toso rejoint donc l'étagère bien remplie de East Press, trouvant surement sa place entre la version nippone du Capital de monsieur Marx (paix à son âme) et la bande-dessinée "Le Prince", adaptation japo-niaise de l'oeuvre de Machiavel.
Au Japon, l'époque serait-elle au néo-nazisme en mode Hells Angels, et aux beaux uniformes en cuir noir brillant (qui a dit SM ?).